Search
Close this search box.

Lancement des Ratecard Stars Saison 2

Ratecard Stars

Lancement des Ratecard Stars Saison 2

Votez pour votre personnalité favorite du mois de janvier 2022

Au mois de novembre dernier s’est déroulée la première cérémonie des Ratecard Stars (2e édition le 17 novembre 2022). Ce fut de l’avis de tous de joyeuses retrouvailles qui permirent à ce marché de la AdTech d’échanger de manière plutôt détendue en ces temps somme toute un peu étranges. Le prétexte, la remise des prix, fonctionna à plein et le principe même d’une seconde édition fut acté dans la foulée.

D’un point de vue technique, les sélectionnés de cette soirée initiale, à ne pas confondre avec les élus qui eux bénéficièrent d’un vote en bonne et due forme, connurent ce pré-Graal essentiellement parce qu’ils sont présents sur notre marché depuis pas mal de temps, et l’étant moi-même depuis 20 ans, je m’étais alors senti parfaitement légitime pour créer des cases et coller des gens dedans. On allait voter pour des Césars d’Honneur, mais peu importe, l’idée était là. Pour l’année suivante, il allait par contre falloir changer de fusil d’épaule et un peu plus s’attarder sur les actions du moment et donc moins se concentrer sur des temps anciens sous peine de rapidement sentir la naphtaline et devenir au mieux vintage.

Nous avons donc décidé de manière mono-unanime la chose suivante : tous les mois, au travers de cette prose, je vous parlerai de celles et ceux qui de mon point de vue parfaitement subjectif, auront mené une action leur permettant potentiellement, mais sans aucune garantie parce que cela serait trop simple, de figurer dans liste des nommés Ratecard Stars 2022. Une fois que aurons compilé en octobre 2022 l’ensemble de ces belles actions auxquelles nous aurons ajouté les oublis et autres scandales évidents, il sera alors temps de créer les fameuses cases ou catégories. Les nommés couleront de source et les votes finaux suivront.

Si je devais résumer tout cela en une phrase, vous allez désormais parcourir une fois par mois un petit flash back des stars en herbe du marché AdTech. Et comble de bonheur, vous pourrez aussi voter tous les mois pour celui ou celle qui vous aura le plus marqué.

Maintenant que vous connaissez les règles du jeu, voilà désormais l’acte 1, celui du mois de janvier. Et ce sera donc comme ça tous les mois.

Les AdTech/MarTech qui ont fait l’actualité en janvier 2022

Grand chelem

Les personnes qui me connaissent un peu savent que le sport tient une place assez spéciale dans ma vie. Au lycée, j’avais même émis l’hypothèse de devenir prof de gym. Pour vous dire. Le premier gros événement sportif de l’année c’est l’Open d’Australie de tennis depuis que tout le monde se contrefout du Dakar qui a une époque pas si lointaine envahissait les premières pages de l’Équipe la première semaine de janvier avec son départ de la Tour Eiffel et sa traversée de l’hexagone à fond de cinquième direction l’Afrique Noire. Mais ça c’était avant.

Leconte est bon

Quel rapport avec le marketing digital et nos fameux Ratecard Stars ? A priori relativement peu mais à y regarder de plus près, on peut finalement en trouver de nombreux parce que quoi de mieux que le cadre d’un tournoi du grand chelem pour illustrer les péripéties de notre marché ? Ainsi, dès le 14 janvier, à l’occasion de nos Ratecard Days, j’ai eu le plaisir et l’honneur de m’entretenir avec Henri Leconte qui fut tout de même 5ème joueur mondial. Sans oublier les sacrifices et toutes les difficultés que Henri a pu traverser, et je vous invite à écouter ou ré-écouter cette interview, je compris aussi encore un peu mieux les notions de victoires, de come-back, de panaches, d’aléas, d’exploits, bref, tous ces concepts que nous avons envie de retrouver, toute proportion gardée, dans nos fameux prix. Parce que pour participer aux Ratecard Stars, comme son nom l’indique, il faut quand même un peu une star parce que sinon ça voudrait pas dire grand chose.

Voilà donc les stars en herbe de janvier 2022 même si l’Open d’Australie se joue désormais sur dur.

Double Mixte

Pendant plus de 10 ans, Claire Michel-Pfohl fut indissociable de son mentor (c’est elle qui fait ainsi référence à lui) Erik-Marie Bion. Quand on croisait Claire, on ne manquait jamais de lui demander des nouvelles d’Erik alors que les conversations avec ce dernier tournaient rapidement autour de son double musical DJ Emrik. Depuis le début du mois, c’est désormais Claire en solo qui pilote la destinée de Yahoo en France.

Come back

En 1991, Bjorn Borg fit un come-back éphémère globalement peu convaincant. Pour illustrer son retour sur les planches de la AdTech aux commandes de Mediarithmics, Gilles Chetelat (ex StickyAds) a logiquement préféré, avec le fameux “I’m Back”, faire référence au retour de Michael Jordan en 1995. Et objectivement, cela sonne quand même beaucoup mieux que son équivalent en suédois “jag är tillbaka”.

Outsider

Quel bonheur de pouvoir supporter le petit jeune ou l’underdog, celui que personne ne voyait venir et sur lequel vous avez misé au début du tournoi toutes les économies de vos enfants. Remember Michael Chang, Marcos Baghdatis ou plus récemment Hugo Gaston. Au milieu des grosses agences que tout le monde connait, j’ai eu le plaisir de faire connaissance avec Alban Besnier d’Orixa Media, dont je n’avais jamais entendu parler. Eh bien vous savez quoi, je comprends mieux pourquoi les annonceurs travaillent aussi avec ces agences indépendantes. La fraîcheur a également du bon.

Préparation physique

Pour aborder une compétition dans de bonnes conditions, surtout en janvier donc en période post accumulation de gras, il est plutôt conseillé de bien se préparer. Quand les équipes marketing les plus généreuses et innovantes font parvenir à leurs clients un panier gourmand, quelques bouteilles ou même organisent une galette des rois, Jean-Philippe Caste et Laurène Deecke de ShowHeroes ont organisé un bootcamp avec Monsieur Claude, la légende de Koh-Lanta. Bien joué les abdos.

Sponsors

Le tennis sans sponsor, c’est un peu comme une grille de loto sans le numéro chance, c’est nettement moins enrichissant. Depuis quelques années, Lacoste fanfaronne à juste titre grâce aux succès à répétition de Novak Djokovic. Cette année, pas évident que le plan de communication se soit vraiment déroulé comme prévu rapport au séjour en hôtel pas vraiment 5 étoiles du joueur serbe. Par contre, casquette basse à Sébastien Bismuth et Xavier Racine (Celio) d’avoir misé sur Benoît Paire qui exceptionnellement n’est pas parti en sucette pendant le tournoi et que dire de Decathlon (Aurélien Deschodt et Pauline Leclerc) qui est désormais partenaire officiel de Gaël Monfils (¼ de finaliste). En parlant de Decathlon, la toute nouvelle CEO se nomme Barbara Martin Coppola, un nom prédestiné pour participer aux Ratecard Stars et je ne fais pas référence à l’animateur Jacques Martin.

Service gagnant

Dans notre secteur de la AdTech et de la WhateverTech en général, on ne jure que par…(roulement de tambours), la technologie. Pourquoi ? To make the world a better place for sure mais aussi et surtout pour le fameux effet de levier qui fait que votre fameuse start-up en cas de succès fera passer un gagnant de Qui veut gagner des millions pour un tocard fini. Mais en fait, le service, c’est aussi très bien comme disait Goran Ivanisevic le soir de sa victoire à Wimbledon. Et voilà que les rois de la CMP, Didomi et notamment Raphaël Boukris, ont racheté Agnostik, fondée par Frank Ducret, et surtout connu pour ses consultants et leur expertise. Ils nous préparent certainement quelque chose de grand.

Transfert

Nicolas Jaimes quitte le JDN. Je répète pour ceux qui auraient des problèmes de vue de près ou de loin d’ailleurs, le Edwy Plenel de la publicité sur internet s’en va rejoindre Influencia. Dans le domaine footballistique, on aurait parlé de transfert de l’année, de club de cœur, mais pour continuer au filet notre métaphore tennistique, nous nous souviendrons du départ de Roger Federer de Nike pour Uniqlo en 2018. Vous allez donc pouvoir remiser vos t-shirts “J’ai du bon data” signés par Nicolas.

Service volée

L’Open d’Australie, grâce à Maxime Cressy, a mis en lumière le temps de quelques matchs le service-volée, cette pratique que l’on croyait disparue à jamais, qui consiste à prendre d’assaut le filet façon Stefan Edberg ou Patrick Rafter. Dans un registre un peu équivalent, maxi big up à Guillaume Josse qui vient de sortir la première version papier avec donc des vraies feuilles dedans, de son magazine Futura.

Expert

J’ai peut-être l’air de m’y connaître en tennis mais en fait pas du tout. Je suis un joueur modeste dont la prise neutre en coup droit rappelle l’époque lointaine de mes dernières leçons. En attendant, j’aime comprendre et les avis d’experts comme Mats Wilander ou Patrick Mouratouglou m’enchantent. Quand je discute cookie ou data, je suis rarement surpris, de temps en temps complètement paumé et ponctuellement interloqué. C’est dans cette catégorie que je peux classer mon échange avec Louis Lebert de chez Permutive lors de nos derniers Ratecard Days. Je ne suis pas tombé amoureux du edge computing mais il me semble que j’en ai compris l’intérêt.

Tie break

Le retour de Claudie Voland-Rivet qui fut longtemps à la tête de l’IAB puis de l’UDA et qui rejoint cette fois-ci l’ADETEM.

La promotion au rang de COO chez Smile Wanted de Bruno Michel parce que parler de tennis sans le citer eut été véritablement un péché.

Paul Caucheteux qui lui aussi fait un vrai move en partant d’une grande structure comme Prisma pour aller exercer ses talents chez Hubvisor.

Dans le registre du sport, well done également Romain Cauchois (BeOp) et Nicolas Ficca (Outbrain) d’avoir reconduit respectivement les contrats de Eurosport et l’Equipe.

Pour finir sur une dimension vraiment star, la start-up Sorare, les français qui font des cartes Panini virtuelles, viennent d’accueillir Serena Williams à leur board. Tout simplement.

Votez pour votre personnalité favorite du mois de janvier 2022

 

Partager l'article sur :

LinkedIn

Newsletter

Inscrivez vous à notre newsletter pour reçevoir tous nos contenus.
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Abonnez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter Ratecard et recevez les dernières actualités du marché de la publicité digitale chaque semaine