Search
Close this search box.

Comment garantir la performance publicitaire à l’ère du cookieless ?

Par Gary Abitan – Fondateur de Smile Wanted

1.       Garantir la performance publicitaire à l’ère du cookieless, ça veut dire quoi ?

Tout d’abord il est essentiel de redéfinir qu’est-ce que la performance ?  La performance pour un annonceur, c’est assurer un retour sur investissement entre le média investi et les ventes effectuées.

Sans les cookies tiers la plupart des leviers digitaux comme le retargeting, le RTB et l’affiliation seront impactés,

D’une part il va y avoir une perte du ciblage utilisateur et d’autre part une perte du tracking utilisateur.

2 questions se posent alors :

  1. Comment savoir que la publicité que l’on dresse est sur la bonne cible ?
  2. Comment attribuer une conversion, un achat à un levier ou une stratégie ?

Pour garantir les performances, il sera nécessaire d’utiliser des ciblages alternatifs et complémentaires de performances cookieless.

  1. User Centric : Le ciblage des identifiants universels via la combinaison de first party data de différents éditeurs
  2. Inventory Centric : Le ciblage d’inventaire (pages/urls et emplacement), appelé « curated marketplace »
  3. Contextual Centric : Le ciblage contextuel et sémantique (mots clés, analyse du sens des phrases…)

2.       La fin des cookies, est-ce la fin de l’open auction dans les transactions programmatiques ?

Techniquement parlant, les traders media pourront toujours acheter des inventaires via l’Open Auction.Le changement se fera plus dans leur stratégie d’achat open, qui ne sera plus principalement accès sur le ciblage utilisateur mais sur un mix des stratégies :

De ce fait, les traders devront être plus vigilants quant à l’optimisation de leurs campagnes via l’open auction qui sera plus complexe à trader.

 Nous pensons que les investissements en open pourraient basculer vers les privates deals. Les avantages pour les traders media seront un gain de temps, d’efficacité, et une garantie de performances. 

3.       Quelles sont les technologies qui pourraient compenser la baisse de performance publicitaire à l’ère du cookieless ?

 La nouvelle ère du cookieless est une opportunité pour les technologies basée sur l’analyse de l’inventaire et du contexte. En effet, une bonne combinaison de ciblage des identifiants universels, d’inventaire écrémé et  de contexte, pourront permettre de compenser la baisse de performance due au cookieless. A titre d’exemple, nous pouvons citer: Shopper factory, Zeotap, MOAT, Smile Wanted et IAS.

Cependant, l’avenir est aux technologies activables directement via les DSP, comme la technologie de Smile Wanted, qui permettront de maintenir une transparence et un ROI optimal pour les agences et les annonceurs.

4.       L’avenir de la performance publicitaire sur internet est-elle menacé ?

 L’avenir de la performance publicitaire sur Internet aurait pu être menacé, mais les alternatives à l’environnement cookieless sont déjà en test et les résultats sont très prometteurs. L’émulation de tout le marché entre les éditeurs et les technologies laissent à penser que finalement l’ère du cookieless sera bénéfique pour les annonceurs.

 Comme le dit le grand sage Lao Tseu, « L’Homme qui ne tente rien ne se trompe qu’une fois »

Partager l'article sur :

LinkedIn

Newsletter

Inscrivez vous à notre newsletter pour reçevoir tous nos contenus.
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.